Le Président de la République a présidé lundi la cérémonie d’inauguration de la médiathèque du Centre Culturel Franco-Nigérien de Zinder

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé lundi 27  novembre 2017, à Zinder, la cérémonie officielle de lancement des activités de la médiathèque de l’Antenne du Centre Culturel Franco-Nigérien (CCFN) de Zinder.
Cette médiathèque a été détruite le 16 janvier 2015 par un incendie provoqué par des manifestants, rappelle-t-on. Les travaux ont consisté en la reconstruction des locaux et la reconstitution du fonds documentaire.
La cérémonie s’est déroulée en présence notamment des membres du Gouvernement, des Députés Nationaux, des Autorités administratives et coutumières de Zinder, et des membres du Corps diplomatique accrédités au Niger dont l’Ambassadeur de France au Niger, SEM  Marcel Escure.
Après la coupure du ruban et la visite guidée, le Chef de l’Etat s’est déclaré « heureux de participer à la cérémonie d’inauguration de  cette médiathèque, détruite en janvier 2015 par l’obscurantisme à un moment où le pays a besoin de lumière ».
« C’est pour cela que nous avons mis en tête du Programme de Renaissance, la renaissance culturelle du Niger pour la modernisation  sociale, politique et économique de notre pays », a expliqué le Chef de l’Etat.
« Pour cette modernisation, nous avons besoin de promouvoir des valeurs » et de lutter contre des « contre valeurs » dont l’obscurantisme, a indiqué SEM Issoufou Mahamadou.
« Pour ce faire, nous avons besoin de mobiliser un certain nombre de vecteurs : l’école, le cinéma, la presse, les bibliothèques, les livres où on peut trouver la lumière dont le peuple nigérien a besoin pour être guidé sur le chemin de son développement économique et social », a expliqué le Président de la République.
« Je suis totalement satisfait de la coopération qui existe entre la France et le Niger dans tous les domaines mais particulièrement dans celui de la culture », a-t-il déclaré.
Le Président Issoufou Mahamadou a saisi cette occasion pour remercier les autorités françaises « pour tout ce qu’elles font pour accompagner le Niger sur le chemin du développement économique et social et en particulier sur le chemin de l’acquisition des connaissances. »
Auparavant, le Directeur du CCFN de Zinder, M. Bawa Souley, a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur française pour son ardeur au travail et pour acte de courage et de dévouement observé lors de l’incendie de la médiathèque en 2015.
Cette distinction lui a été remise par l’Ambassadeur de France au Niger.

Catégories: 
PRN HONEYPOT