Le Président de la République a procédé jeudi à la pose de la première pierre de construction du 3ème Pont de Niamey

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé jeudi, 6 avril 2017, à la pose de la première pierre de construction du 3ème Pont de Niamey sur le Fleuve Niger, dénommé Pont Général Seyni Kountché.
La cérémonie s’est déroulée près de l’usine de traitement d’eau de Goudel.
D’un coût de plus de 500 millions de yuans, cette infrastructure, le plus grand projet financé par la Chine au Niger, permettra de relier Goudel au quartier Lamordé, à la Rive Droite du Fleuve.
La réalisation de ce pont permettra ainsi d’embellir la ville de Niamey, de fluidifier la circulation au centre de la ville et de faciliter le transport à l’ouest du Niger.
La longueur totale du pont et de ses voies d’accès est d’environ 3.607 m tandis que la largeur de la voie de circulation comprendra deux chaussées bidirectionnelles à quatre voies.
Des lampadaires seront installés des deux côtés du pont et des arbres seront plantés dans le terre-plein central de deux mètres de largeur.
Après la pose de la première pierre, le Chef de l’Etat a indiqué à la presse que la véritable modernisation de la ville de Niamey a commencé avec la Renaissance (le Programme de la Renaissance du Niger initié par le Président Issoufou Mahamadou en 2011)
Le peuple nigérien est témoin des efforts qui ont été faits pour moderniser la ville de Niamey, a dit SEM Issoufou Mahamadou, citant entre autres, l’Hôpital de Référence, la Centrale thermique de Gorou Banda, l’Echangeur Mali Béro, l’Echangeur du Rond-Point des Martyrs et plusieurs rues bitumées..
« Ce sont des dizaines de milliards de FCFA qui ont été investis pour rendre Niamey coquette, pour rendre Niamey une capitale digne de notre pays », a conclu le Chef de l’Etat.
Fruit de la coopération Sino-Nigérienne, la construction du 3ème pont de Niamey témoigne de l’excellence des relations entre le Niger et la Chine.
Catégories: 
PRN HONEYPOT