Le Président Issoufou Mahamadou a rencontré mercredi les Gouverneurs, Présidents des Conseils Régionaux, Maires et Chefs Traditionnels du Niger

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a rencontré mercredi,  6 septembre 2017, au Palais de la Présidence, les Gouverneurs, Présidents des Conseils Régionaux, Maires et Chefs Traditionnels du Niger.
Cette rencontre axée sur la décentralisation notamment les transferts des compétences et des ressources de l’Etat central vers les collectivités, s’est déroulée en présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, de M. Bazoum Mohamed, Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières et de M. Mahamadou Ouhoumoudou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République.
Ce transfert des compétences et des ressources porte sur quatre domaines : l’éducation, la santé, l’eau et l’environnement, a dit le Chef de l’Etat dans une intervention à cette occasion.
« Ces quatre secteurs importants font partie des priorités du Programme de Renaissance du Niger et vous devez nous accompagner pour mettre en œuvre ces promesses qu’on a faites au peuple nigérien », a-t-il ajouté.
Lors de cette intervention, le Président de la République a également développé les principaux points contenus dans le  Programme de Renaissance en place depuis 2011.
« L’éducation et la santé doivent nous permettre de nous servir de l’actif démographique que nous avons aujourd’hui », a dit le Chef de l’Etat insistant sur le fait que la jeunesse de la population nigérienne est un actif « qui doit être transformé en dividende économique ».
Pour cela, il faut l’éduquer et la soigner, avant de lui trouver un emploi, car, c’est « seulement dans ces conditions-là que nous pouvons transformer l’actif démographique en dividende économique », a expliqué le Président Issoufou Mahamadou.
Le Président de la République a également souligné l’importance de l’éducation de la jeune fille, de la santé de la reproduction et de l’accès à l’eau, la première revendication des populations nigériennes, avant d’attirer l’attention des Gouverneurs des Régions, des Maires et des Chefs traditionnels sur leur rôle important dans la réalisation du Programme de la Renaissance.
« La décentralisation est un objectif, c’est une promesse que nous avons faite au peuple nigérien et nous ferons tout pour tenir cette promesse », a conclu le Chef de l’Etat.
 

Catégories: 
PRN HONEYPOT