Sommet Extraordinaire de l’UEMOA à Abidjan Notre compatriote Abdallah Boureima nouveau Président de la Commission de l’UEMOA

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a pris part lundi, 10 avril 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à la Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).
La Conférence qui s’est déroulée en présence des huit Chefs d’Etat des pays membres de l’UEMOA, a désigné notre compatriote Abdallah Boureima, Président de la Commission de l’UEMOA pour un mandat de quatre ans.
Le nouveau Président de la Commission, ancien Ministre des Finances du Niger, jusqu’ici Commissaire à l’UEMOA, s’est déclaré « honoré et flatté » d’être nommé à la tête de la commission « pour continuer à servir notre Union ».
Lors de la cérémonie de clôture, le Président Issoufou Mahamadou a renouvelé ses remerciements à ses pairs « pour avoir fait confiance au Niger » en lui attribuant le poste de Président de la Commission de l’UEMOA.
La Conférence a été sanctionnée par un communiqué final, lu par le Président sortant de la Commission Cheikh Hadjibou Soumaré.
Dans son discours à cette occasion, le Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA, le Président ivoirien SEM Alassane Ouattara, a affirmé que l’attribution de ce poste au Niger est l’une « des importantes décisions » prises par le Sommet.
SEM Alassane Ouattara a indiqué que la Conférence a attribué au Sénégal le poste de Président du Conseil Régional pour l’Epargne et les Marchés Financiers.
Les Chefs d’Etat ont, lors de ce sommet, échangé sur les progrès importants réalisés dans l’espace communautaire qui a enregistré un taux de croissance de 6,8 pour cent en 2016, soit quatre fois le taux moyen au niveau de l’Afrique subsaharienne, s’est-il réjoui.
En ce qui concerne la situation sécuritaire, les dirigeants ouest africains ont décidé de renforcer la coopération en vue de mutualiser les efforts pour lutter contre le terrorisme, a-t-il dit.
Au plan économique, « la Conférence a exhorté les pays membres de l’Union à renforcer leurs mesures budgétaires en cours dans chacun de nos Etats tout en nous assurant d’une meilleure coordination des politiques sectorielles au niveau communautaire », a-t-il souligné.
A l’ouverture des travaux, SEM Alassane Ouattara, a dans un discours, évoqué « les évènements majeurs » qui ont marqué la vie de l’Union depuis le dernier sommet en Juin 2016.
Sur le plan sécuritaire, « la situation demeure préoccupante » dans la sous-région, a-t-il noté, soulignant l’urgence, face aux menaces terroristes permanentes, « d’intensifier la mise en œuvre du Plan d’Action pour la Paix et la Sécurité dans l’espace UEMOA » adopté l’année dernière à Dakar.
Le Chef de l’Etat ivoirien a remercié la Communauté internationale pour son soutien à l’UEMOA dans sa lutte contre le terrorisme, « ce fléau des temps modernes. »
SEM Alassane Ouattara a indiqué que « cette lutte contre le terrorisme doit se faire en intensifiant nos efforts pour plus de croissance, d’amélioration des conditions de vie des populations et la création d’emplois pour notre jeunesse.»
Se réjouissant du taux de croissance économique qui était de 6,8 pour cent en 2016, le Président en exercice a affirmé que « les perspectives économiques sont favorables en 2017 malgré toutes les contraintes que nous vivons au quotidien. »
« Ces résultats encourageants sont le fruit de politiques économiques cohérentes mises en œuvre par nos pays respectifs avec l’accompagnement des organes et des institutions communautaires et le soutien de la Communauté internationale », a-t-il précisé.
Cependant, il y a des défis à relever, et pour y faire face, il faut « renforcer les mesures budgétaires dans chacun de nos Etats et améliorer les reformes sectorielles », a-t-il ajouté.
En ce qui concerne l’intégration régionale, le Président Alassane Ouattara a noté que « l’union a enregistré des avancées significatives dans tous les domaines » en particulier l’approfondissement du marché commun et la mise en œuvre des réformes sectorielles.
Il a exhorté les participants à ce sommet à se pencher entre autres sur la rationalisation et la modernisation des organes et institutions de l’UEMOA, l’état de l’Union et la gouvernance des institutions en vue de prendre des décisions nécessaires « pour renforcer notre cohésion ainsi que notre intégration régionale pour le bien-être des populations de notre espace communautaire. »
A son arrivée à l’Aéroport International d’Abidjan, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli à la passerelle de l’avion présidentiel par le Vice-Président de la République de Côte-d’Ivoire, SEM Daniel Kablan Duncan, puis salué par les membres du Gouvernement ivoirien et la communauté nigérienne vivant à en Côte d’Ivoire.
Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Massoudou Hassoumi, Ministre des Finances, Mme Kané Aichatou Boulama, Ministre du Plan, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, Ministre Déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine.

Catégories: 
PRN HONEYPOT