Réunion

Le Président Issoufou Mahamadou a quitté Niamey vendredi pour Brazzaville

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a quitté Niamey vendredi après-midi, 8 septembre 2017, à destination de Brazzaville au Congo où il participera à la Réunion de Haut Niveau de l’Union Africaine sur la Libye.
Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement, de M. Mahamadou Ouhoumoudou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République et M. Ibrahim Yacoubou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur.

Catégories: 

Le Président Issoufou Mahamadou a rencontré mercredi les Gouverneurs, Présidents des Conseils Régionaux, Maires et Chefs Traditionnels du Niger

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a rencontré mercredi,  6 septembre 2017, au Palais de la Présidence, les Gouverneurs, Présidents des Conseils Régionaux, Maires et Chefs Traditionnels du Niger.
Cette rencontre axée sur la décentralisation notamment les transferts des compétences et des ressources de l’Etat central vers les collectivités, s’est déroulée en présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, de M. Bazoum Mohamed, Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières et de M. Mahamadou Ouhoumoudou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République.
Ce transfert des compétences et des ressources porte sur quatre domaines : l’éducation, la santé, l’eau et l’environnement, a dit le Chef de l’Etat dans une intervention à cette occasion.
« Ces quatre secteurs importants font partie des priorités du Programme de Renaissance du Niger et vous devez nous accompagner pour mettre en œuvre ces promesses qu’on a faites au peuple nigérien », a-t-il ajouté.
Lors de cette intervention, le Président de la République a également développé les principaux points contenus dans le  Programme de Renaissance en place depuis 2011.
« L’éducation et la santé doivent nous permettre de nous servir de l’actif démographique que nous avons aujourd’hui », a dit le Chef de l’Etat insistant sur le fait que la jeunesse de la population nigérienne est un actif « qui doit être transformé en dividende économique ».
Pour cela, il faut l’éduquer et la soigner, avant de lui trouver un emploi, car, c’est « seulement dans ces conditions-là que nous pouvons transformer l’actif démographique en dividende économique », a expliqué le Président Issoufou Mahamadou.
Le Président de la République a également souligné l’importance de l’éducation de la jeune fille, de la santé de la reproduction et de l’accès à l’eau, la première revendication des populations nigériennes, avant d’attirer l’attention des Gouverneurs des Régions, des Maires et des Chefs traditionnels sur leur rôle important dans la réalisation du Programme de la Renaissance.
« La décentralisation est un objectif, c’est une promesse que nous avons faite au peuple nigérien et nous ferons tout pour tenir cette promesse », a conclu le Chef de l’Etat.
 

Catégories: 

Le Chef de l’Etat a présidé lundi une réunion sur les préparatifs de la Conférence de l’Union Africaine prévue à Niamey en 2019

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé  lundi, 24 juillet 2017, au Palais de la Présidence, une réunion sur l’état d’avancement de la préparation de la Conférence de l’Union Africaine (UA) prévue à Niamey en  juillet 2019.
La réunion s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, des membres du Gouvernement et des responsables des structures concernées par cette question.

Catégories: 

Le Président de la République a présidé jeudi une réunion sur le Climat des Affaires Novembre 2016-Mai 2017

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé jeudi, 20 avril 2017, au Palais de la Présidence, une réunion sur le suivi de la mise en œuvre du Plan d’Actions des Réformes sur le Climat des Affaires Novembre 2016- Mai 2017.
Cette réunion  a examiné les conclusions de celle tenue le 22 mars 2017 sur le Doing Business.
Elle s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini et des membres du gouvernement concernés par cette question.
 
Catégories: 

Fin à Brazzaville de la Réunion du Comité de Haut Niveau de l’Union africaine sur la Libye : Il n’ya pas de solution militaire en Libye et la solution ne peut être que politique, déclare SEM Issoufou Mahamadou

La deuxième Réunion du Comité de Haut Niveau de l’Union africaine(UA) sur la Libye s’est tenue vendredi 17 janvier 2017, à Brazzaville, sous la présidence du Chef de l’Etat congolais, SEM Denis Sassou N’Guesso, Président de  ce comité, en présence notamment du Président de la République  du Niger, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou et du Président de la République Islamique de Mauritanie SEM Mohamed Ould Abdelaziz.
Outre ces trois dirigeants dont les pays sont membres du Comité, on note également la présence de trois autres pays membres à savoir la  l’Ethiopie, l’Ouganda et l’Afrique du Sud, représentés à un niveau moins élevé.
Le Président tchadien, SEM Idriss Déby Itno, Président en exercice de l’Union Africaine, le Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine, le Haut Représentant de l’Union Africaine pour la Libye, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unis pour la Libye  ont également pris part à cette rencontre.
La réunion a également enregistré la participation de plusieurs invités dont le  Premier Ministre libyen, Président du Conseil Présidentiel SEM Fayez Al Saraj, la Ligue des  Etats Arabes,  ainsi  tous les pays voisins de la Libye.
Au cours de la conférence de presse qui a suivi la lecture du Communiqué final sanctionnant les travaux du Comité de Haut Niveau, le Président Issoufou Mahamadou a rappelé que la « Libye vit une situation politique, sécuritaire, économique et même humanitaire extrêmement difficile.»
Cette situation a des répercussions sur l’ensemble de la région notamment sur les pays voisins de la Libye comme le Niger, a dit le Chef de l’Etat, se félicitant des conclusions auxquelles est parvenu le Comité de Haut Niveau.
SEM Issoufou Mahamadou s’est surtout félicité de ce que les participants à cette réunion « ont tous reconnu qu’il n’ya pas de solution militaire en Libye et que la solution ne peut être que politique.»
Le Comité de Haut Niveau a pris un certain nombre de décisions qui visent à  réconcilier  l’ensemble des libyens sans exclusive et à restaurer la paix et la stabilité en Libye, a souligné le Président de la République.
« Nous devons nous féliciter de cela surtout qu’il y a une feuille de route très claire et définie », a-t-il affirmé.
« Je fonde l’espoir que cette feuille de route sera mise en œuvre très rapidement car le peuple libyen ainsi que les peuples des pays voisins de la Libye n’ont que trop souffert du chaos politique, sécuritaire, économique et humanitaire qui prévaut dans ce pays », a conclu le Chef de l’Etat.
Trois interventions ont marqué l’ouverture des travaux : celles du Commissaire Paix et Sécurité de l’Union africaine, M. Ismail Chergui et des Présidents Idriss Déby Itno et Denis Sassou N’Guesso. Tous ont insisté sur la nécessité du dialogue et de la réconciliation de tous les libyens pour mettre un terme à la crise en Libye. Car, soutiennent-ils, seule l’implication des Libyens eux-mêmes, à tous les niveaux, peut aider à résoudre ce conflit. Les efforts de l’Union Africaine, de l’ONU et des autres partenaires ne seront qu’un appoint.
Dans son discours d’ouverture, le Président congolais a déclaré que les assises de Brazzaville poursuivent trois objectifs à savoir, « trouver des voies et moyens de mener une mission d’information auprès des parties libyennes, engager des consultations auprès des partenaires intéressés, et enfin, préparer les conditions de la tenue d’une réunion de réconciliation nationale en Libye ».
Dans le Communiqué final, le Comité de Haut Niveau a apporté son soutien et exprimé sa solidarité au peuple libyen face à la situation à laquelle il est confronté.
Le Comité a réaffirmé son attachement à la sécurité, à la stabilité, à l’unité et à l’intégrité territoriale de la Libye.
Il a exhorté toutes les parties prenantes à surmonter dans les meilleurs délais l’impasse politique dans le pays. A cet effet, il a demandé au Conseil Présidentiel libyen et à la Chambre des Représentants de promouvoir une approche visant à dépasser le blocage institutionnel y compris la composition du Conseil Présidentiel et la formation d’un Gouvernement Consensuel représentatif et d’une armée unifiée.
Le Conseil a réaffirmé  la nécessité de poursuivre la lutte contre les terroristes et les groupes armés (mercenaires et autres criminels) jusqu’à leur éradication totale.
Il a assuré le Conseil Présidentiel de la détermination de l’Union Africaine à intensifier ses efforts et à coordonner les soutiens nécessaires à la réussite de cette entreprise.
Le Comité de Haut Niveau souligne la nécessité de promouvoir l’unité nationale et le dialogue inclusif, affirmant que seule une solution politique négociée peut garantir une paix  durable dans le pays.
Il a notamment approuvé les activités relatives à la mise en œuvre de la Feuille de Route.
Les conclusions de cette deuxième Réunion du Comité de Haut Niveau seront soumises au Sommet de l’Union Africaine prévu du 29 au 31 janvier 2017 à Addis Abeba.
Le Chef de l’Etat était accompagné dans ce déplacement de la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou et de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République.

Catégories: 

Le Président Issoufou Mahamadou prend part ce vendredi à Brazzaville à la Réunion du Comité de Haut Niveau de l’Union Africaine sur la Libye

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, est arrivé jeudi, en fin d’après-midi, 26 janvier 2017, à Brazzaville, où il participera vendredi, 27 janvier 2017, à la Réunion du Comité de Haut Niveau de l’Union Africaine (UA) sur la Libye.
A son arrivée à l’aéroport international de Brazzaville, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli à la passerelle de l’avion par son homologue congolais, SEM Denis Sassou Nguesso.
Après le passage en revue des troupes qui lui rendaient les honneurs, SEM Issoufou Mahamadou a été salué par les hautes autorités civiles et militaires du Congo.
Répondant à la presse du Congo, au salon d’honneur de l’aéroport,  le Président de la République a dit qu’il est heureux d’être à Brazzaville au côté de son frère SEM  Denis Sassou Nguesso.
Il est urgent de trouver une sortie de crise en Libye, a affirmé le Chef de l’Etat, se disant confiant  qu’avec  l’expérience du  Président Sassou Nguesso,  à la tête du Comité de Haut Niveau,  ‘’une solution consensuelle sera trouvée ».
Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement de la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou et de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République.

Catégories: 

Le Président Issoufou Mahamadou a présidé lundi une réunion sur le Programme Niamey Nyala

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé lundi, 25 juillet 2016, une réunion sur le Programme Niamey Nyala (Niamey la coquette).
La rencontre s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, des ministres concernés par ce programme, du Gouverneur de la Région de Niamey et du Président de la Communauté Urbaine de Niamey.
Un état d’avancement des travaux dans la ville de Niamey a été fait au cours de cette réunion, a indiqué le Commissaire au Programme Niamey Nyala, M. Mamoudou Moctar.
Les responsables de ces grands chantiers ont, lors de cette rencontre,  fait des propositions au Chef de l’Etat pour la poursuite des travaux, a-t-il dit, précisant que le Président Issoufou Mahamadou, initiateur de ce programme de rénovation de la capitale nigérienne,  a mis l’accent sur ‘’ la gestion durable des déchets dans la ville de Niamey’’.
Le Commissaire Mamoudou Moctar affirme qu’un plan d’action d’urgence,  structuré en trois étapes, a été  proposé.
La première étape  consiste à faire des opérations de nivellement, à réparer des voies pour faciliter la circulations aux  populations de Niamey pendant cette saison des pluies.
En ce qui concerne la deuxième étape, il s’agit  d’un programme « coup de poing contre les déchets’’ qui consiste à mobiliser tous les acteurs publics et privés , les associations des jeunes  et  des femmes  dans une dynamique à travers une solidarité citoyenne pour dégager tous les gros tas de déchets dans la ville de Niamey,  a- t- il expliqué.
La troisième phase de ce ‘’programme d’urgence’’  sera mise en œuvre très rapidement et s’établira sur  toute « la filière de déchets’’, c’est-à-dire du ménage jusqu’à la décharge avec les maillons intermédiaires : ramassage, pré-collecte, collecte,  transport vers les décharges’’.
Tous les moyens, à tous les niveaux seront mis à disposition  pour que ce programme puisse être exécuté dans le meilleur délai,  a conclu M.  Mamoudou Moctar.
 
 
 
Catégories: 

Réunion vendredi à Niamey du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire dans l’espace UEMOA sous la présidence du Chef de l’Etat

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, également Président du Comité de Haut Niveau sur la Sécurité Alimentaire dans l’espace UEMOA, a présidé vendredi 9 mai 2014 à Niamey, la quatrième réunion de ce Comité.

Cette réunion s’était tenue en présence des Ministres en charge de l‘Agriculture et de l’Elevage des pays membres de l’UEMOA, du Haut Commissariat à l’Initiative 3N, du Président de la Commission de l’UEMOA, du Vice-gouverneur de la BCEAO et du Secrétaire Exécutif du CILSS.

En ouvrant cette réunion, le Président Issoufou Mahamadou a indiqué que cette rencontre doit permettre, entre autres,  de poser de nouveaux jalons dans l’amélioration de la maîtrise de l’eau ; l’accroissement de la productivité agricole ; le renforcement de la qualité du stockage des produits ; le suivi des statistiques agricoles et l’information des marchés agricoles. 

Elle doit aussi être une opportunité pour élargir les investigations sur la prise en compte d’aspects nouveaux dans les stratégies de promotion de la sécurité alimentaire et du développement agricole durable, a précisé le Chef de l’Etat.

Dans un communiqué final, les membres du Comité ont présenté leurs chaleureuses félicitations au President de la République pour son engagement, ses sages et clairvoyants conseils ainsi que son leadership qui ont été déterminants dans les progrès accomplis en matière de sécurité alimentaire et  nutritionnelle dans l’espace UEMOA.

Dans ce cadre, le Comité a noté que la réalisation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle occupe une place majeure dans les objectifs poursuivis par l’UEMOA. 

 

Lire l'intégralité du discours prononcé par le Président de la République à l’ouverture de cette session :

S'abonner à RSS - Réunion
PRN HONEYPOT