Géographie

 
1. Situation géographique
 
La République du Niger est un vaste territoire pénalisé par l’enclavement et l’aridité de son climat (la zone saharienne représente 2/3 de la superficie du Niger). Sa superficie est de 1 267 000 km2, et le pays s'étend entre 11,37 et 23,33 degrés de latitude nord et 0,06 et 16,00 degrés de longitude est. Niamey, la capitale, se trouve à 1 035 km de Cotonou, capitale économique de la république du Bénin et port maritime le plus proche.
Le Niger est limité au nord par l'Algérie et la Libye, à l'est par le Tchad, au sud par le Nigeria et le Bénin, et à l'ouest par le Burkina Faso et le Mali.
 
 
2. Climat et végétation
 
Le pays se présente sous la forme d'un grand plateau aux aspects désolés, tantôt rocheux, tantôt sablonneux, sillonné en maints endroits par des lits de fleuves fossiles venant du Sahara, et creusé par de nombreuses cuvettes constituant des mares pendant l'hivernage. Le Niger présente, du sud au nord, trois zones climatiques :
 
La zone soudanienne, limitée au nord par une ligne allant du 15ème degré de latitude à l'ouest à un peu moins du 14ème degré à l'est. C'est la partie du pays la plus arrosée avec plus de 600 mm d'eau par an. L'humidité est accrue dans la pointe sud-ouest qui reçoit jusqu'à 870 mm (Gaya). Région à vocation agricole, elle connaît, à côté d'une végétation de savane, des cultures de mil, sorgho, maïs et arachide.
 
La zone sahélienne, au nord de la précédente, reçoit de 200 à 500 mm d'eau par an. L'humidité diminue vers l'est et surtout vers le nord. Marquée par une végétation de steppe à épineux et d'acacias, elle demeure la région de prédilection de l'élevage. Elle fait progressivement place à la zone saharienne dont elle est séparée par la limite nord des cultures sous pluies, bande mal définie qui suit sensiblement le 16ème parallèle, avec un infléchissement en direction est-sud-est.
 
La zone saharienne, immense, recouvre tout le reste du pays. Végétation épineuse et tapis herbacés vivaces y deviennent de plus en plus rares à mesure qu'on avance vers le nord et le nord-est. Aucune culture n'y est possible sauf dans les Koris, au centre, où se pratique le jardinage, et dans les oasis du Kaouar et du Djado au nord-est. La température présente des extrêmes très marqués : très chaude le jour et très froide la nuit.
 
Le Niger connaît un climat continental, avec quatre saisons bien tranchées dans le temps :
  • De juin à septembre : saison de pluies caractérisée par des pluies orageuses et une assez forte humidité, avec une température moyenne de 33°C ;
  • d'octobre à mi-novembre : une saison chaude sans pluies mais relativement humide, avec une température moyenne de 35°C;
  • De fin novembre à fin février : une saison relativement froide avec des nuits très fraîches au cours desquelles la température descend parfois en dessous de 10 °C ;
  • De mars à fin mai : une saison très chaude caractérisée par des vents brûlants, durant laquelle le thermomètre atteint 46 °C à l'ombre et ne descend pratiquement pas en dessous de 25 °C la nuit.
 
3. Relief et hydraulique
 
Le Niger présente généralement des reliefs peu contrastés, sauf au nord du 17ème parallèle où le massif de l'Aïr atteint 2020 mètres en son point culminant, le Mont Indoukat-n-Taglès, sur les monts Bagzan. Dans l'ensemble, les altitudes croissent insensiblement du sud-ouest au nord-est.
PRN HONEYPOT