Fin de la visite de travail du Président ghanéen à Niamey : le Niger et le Ghana décident de revitaliser leur coopération

Le Président de la République du Ghana, SEM Nana Akufo-Addo,  a quitté Niamey mardi en début de soirée, 30 mai 2017, au terme d’une visite de travail et d’amitié  de quelques heures, axée sur le raffermissement de la coopération bilatérale entre le Niger et le Ghana.

 

Il a été raccompagné jusqu’à la passerelle de l’avion présidentiel, à l‘Aéroport International Diori Hamani, par le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou.

 

Les deux Chefs d'État ont décidé de revitaliser la coopération entre leurs deux pays, notamment par la tenue à Accra au Ghana de la 6ème session de la coopération mixte Niger/Ghana au courant du premier trimestre 2018, indique le communiqué final ayant sanctionné cette visite.

 

Les deux hommes d’Etat ont exprimé leur volonté de renforcer la coopération dans plusieurs domaines, dont le commerce, l’enseignement supérieur, la formation professionnelle et technique, le transport, le tourisme, la santé, la sécurité et l'économie numérique, ajoute la même source.

 

Au cours de cette visite, les Présidents Issoufou Mahamadou et Nana Akufo-Addo ont également  évoqué les questions sécuritaires et la monnaie unique au sein de l'espace CEDEAO, dont ils sont désignés par leurs pairs pour conduire le processus de mise en place à l'horizon 2020.

 

La Task-force mise en place à cet effet a déjà fait des propositions utiles, a dit le Président Issoufou Mahamadou, lors de la conférence de presse qui a suivi la séance de travail ayant regroupé les délégations des deux pays.

 

« Nous n’avons pas le choix. Nous devons nécessairement aller vers la monnaie unique », a dit le Chef de l’Etat, promettant qu’ils vont, avec le Président ghanéen, « donner les impulsions qu’il faut » pour que ce chantier aboutisse.

 

Dans un discours à l’ouverture de la séance de travail, le Chef de l’Etat s’est dit « heureux d’accueillir un frère, un ami, un digne représentant du pays de Kwamé Nkrumah », cinq mois après sa prise de fonction à la tête du Ghana.

 

Le Président Issoufou Mahamadou a insisté sur le renforcement de la coopération entre les deux pays dans plusieurs domaines et la nécessité de « hâter le pas vers la mise en place d’une monnaie commune au sein de la CEDEAO ».

 

Moctar Ahameyed