Le pont en construction à Farié dénommé Pont Djibo Bakary, a annoncé mardi le Président Issoufou Mahamadou à l’issue d’une visite

DSC_4252.JPG

Le pont en construction sur le Fleuve Niger à  Farié, quelque 60 km au sud-ouest de Niamey,  sera dénommé Pont Djibo Bakary, une grande figure historique de la politique nigérienne, a annoncé mardi, 30 octobre 2018, le Président de la République SEM  Issoufou Mahamadou.

A  l’issue d’une visite qu’il a effectuée le même jour sur le chantier de construction de ce pont, le Chef de l’Etat a  expliqué le choix de cette dénomination par le fait que Feu Djibo Bakary était « une grande figure historique de la politique nigérienne »

« On sait le rôle qu’il a joué dans la lutte anticoloniale en vue de l’indépendance de notre pays », a-t-il souligné.

Parlant de l’importance de cette infrastructure, dont les travaux vont s’achever en janvier 2020, SEM Issoufou Mahamadou a dit que ce pont va désenclaver définitivement Téra, rappelant la construction récente  de la route Farié-Téra.

En effet, pour franchir le fleuve, on a recours jusqu’ici au bac, ce qui est très lent et provoque des ruptures de charges surtout au niveau des transporteurs, a indiqué le Chef de l’Etat.

« Désormais ce problème va être réglé avec la réalisation de ce pont qui va coûter environ 13 milliards de FCFA », a dit le Président de la République.

Ce chantier donne aussi du travail aux jeunes nigériens, et pour l’instant une centaine de nigériens  y travaille et au plus fort des activités du chantier, on emploiera environ 300 nigériens, a-t-il ajouté.

Les travaux qui avancent « très bien avec un taux de réalisation de 23 pour cent », prendront fin en janvier 2020, et à partir de cette date, on n’aura plus besoin de bac ici à Farié, a affirmé le Chef de l’Etat.

Ces travaux ont démarré en juin 2016. Ils sont financés par la Banque Africaine de Développement (BAD) et exécutés par China Géo Engineering Corporation  Int. (CGCINT).

DSC_4262.JPG
DSC_4270.JPG
Moctar Ahameyed