Le Président de la République a reçu samedi soir à Charm El Cheikh, en Égypte, le Directeur Général de la Société Financière Internationale

IMG-20181209-WA0002.jpg

En marge du Forum Africa 2018, le Président de la République, Chef de l’État, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu samedi soir, 8 décembre 2018, à Charm El Cheikh, en Égypte, le Directeur Général de la Société Financière Internationale (SFI), M. Philippe Le Houérou.

« L’entretien, ouvert, cordial et productif » a permis aux deux personnalités de faire « un tour d’horizon sur les progrès de la stratégie de développement économique du Niger », a dit M. Houérou.

La SFI pense que c’est exactement le plan qu’on a déjà traduit dans une feuille de route très détaillée et qu’on suit, s’est-il réjoui.

« Nous avons déjà commencé à travailler en amont pour le développement de projets notamment le projet solaire », a-t-il précisé.

L’ouverture d’autres possibilités pour le financement privé, la capacité de générer des projets finançables par le secteur privé et le développement des marchés des capitaux (pour mobiliser l’épargne et comme source de financement) ont également été au centre de l’entretien, a précisé le Directeur Général de la SFI.

« Nous avons aussi décidé de mettre un membre de notre staff à notre bureau de la Banque Mondiale à Niamey pour suivre tous ces projets », a-t-il annoncé.

« Nous n’avons jamais eu un programme aussi vaste au Niger et nous sommes très optimistes sur l’exécution, que nous allons suivre au jour le jour », a affirmé M. Houérou 

Une mission séjournera à Niamey pour faire l’état des lieux avec le Gouvernement, et constater, secteur par secteur, les progrès qu’on peut faire, pour ouvrir de nouveau les opportunités, a-t-il poursuivi.

« Ceci est important parce que ça permet de soulager toutes les pressions qu’il y a sur le budget public, d’où l’intérêt de créer des espaces où le secteur privé peut investir et c’est ça qu’on va faire », a-t-il conclu. 

Moctar Ahameyed