Participation active du Président de la République au Forum Afrique 2018 à Charm El Cheikh en Egypte

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, Champion de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine(ZLECAf) pour l’Union Africaine, a participé activement les samedi 8 et dimanche 9 décembre 2018, au Forum Afrique 2018, à Charm El Cheikh, en Egypte.

Aux côtés du Président égyptien SEM Abdel Fattah Al-Sissi et de plusieurs dirigeants des pays africains, le Chef de l’Etat a pris part, samedi soir, au Dialogue des Jeunes Entrepreneurs avec les Chefs d’Etat et dimanche, au Forum au cours duquel il a prononcé un important discours.

Autour des thèmes d’actualité comme la promotion de l’intégration régionale au moyen des investissements et la collaboration transfrontalière, le forum a regroupé, outre les Chefs d’Etat, de grands industriels d’Afrique.

La rencontre vise à stimuler l’activité économique entre les régions et à promouvoir l’intégration régionale. Cette année, l’accent est mis sur les jeunes et les femmes, qui jouent aussi un rôle important dans la transformation de l’économie:

Le forum est organisé par le ministère égyptien des Investissements et de la Coopération internationale et l’Agence régionale des investissements (RIA) du COMESA.

Dans son discours, intervenu après celui d’ouverture du Président égyptien hôte du forum, le Président de la République a salué la  pertinence et l'opportunité du thème « Un leadership audacieux et un engagement collectif : Stimuler les investissements intra-africains»  retenu pour la présente session du forum.

Evoquant la signature et la ratification de l’Accord instituant la zone de libre-échange continentale Africaine, SEM Issoufou Mahamadou s’est déclaré convaincu, au vu du rythme observé de ratification de ce traité, avec 13 ratifications à ce jour, que « le minimum requis de 22 ratifications sera rapidement atteint. »

A ce rythme, « nous procéderons, comme prévu,   au lancement officiel de la ZLECAf fin juin 2019 à Niamey au Niger, en marge du sommet de l’Union Africaine », a assuré le Chef de l’Etat.

SEM Issoufou Mahamadou a également salué « l’initiative de réunir des responsables politiques de haut niveau et les leaders du secteur privé, les femmes et les jeunes »  afin de collaborer plus étroitement et de réfléchir ensemble sur les mesures idoines de nature à faciliter la promotion du commerce et l’investissement intra-africains.

La ZLECAf permettra d’accroitre le commerce intra-africain qui n’est que de 13% aujourd’hui contre 60% pour l’Europe et 40% pour l’Amérique du Nord, a dit le Président de la République, ajoutant qu’elle constitue « une source d’opportunités énormes pour les Etats membres, pour les citoyens de l’union et  pour les entreprises africaines. »

« L’une des opportunités les plus importantes offerte par la ZLECAf et qui nous intéresse tous, est justement l’industrialisation du continent », a-t-il poursuivi.

« Sans industrialisation, l’Afrique ne pourra jamais offrir assez d’emplois décents à cette population caractérisée par sa jeunesse. Elle ne pourra jamais transformer cet actif démographique en dividende économique et nos jeunes continueront à migrer vers d’autres continents au risque de leur vie », a souligné le Champion de la ZLECAf.

Le Chef de l’Etat était accompagné, dans ce déplacement, de Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou, Première Dame,  M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Sadou Seydou,  Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé et M. Mallam Zaneidou Amirou, Ministre de l’Industrie.

Lire l’intégralité du discours prononcé par le Président Issoufou Mahamadou lors de ce forum.

Moctar Ahameyed