Le Président Issoufou Mahamadou a reçu vendredi les participants à la réunion de ‘’coordination de la lutte contre le trafic illicite de migrants et la traite des êtres humains’’

PR.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu vendredi en fin d’après-midi, 16 mars 2018, les participants à la réunion de ‘’coordination de la lutte contre le trafic illicite de migrants et la traite des êtres humains’’.

Cette réunion, tenue le même jour à Niamey sous la présidence du Ministre d’Etat nigérien en charge de l’Intérieur, M. Bazoum Mohamed, a regroupé les Ministres de l’Intérieur et des Affaires Etrangères des pays du G5 Sahel (Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad, Mali), ceux de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, de l’Espagne et de la Libye, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, ainsi que les représentants de l’Union Européenne, de l’Union Africaine, de l’ONU et ses Agences. Peu après, le Président Issoufou Mahamadou s’est entretenu successivement avec le Ministre français de l’Intérieur, M. Gérard Collomb et le Ministre libyen des Affaires Etrangères, M. Mohamed Syala.

Ces deux personnalités, rappelle-t-on, ont pris part à la réunion de ‘’coordination de la lutte contre le trafic illicite de migrants et la traite des êtres humains’’.

Dans une déclaration, la réunion appelle tous les pays concernés à renforcer les cadres législatifs nationaux en matière de lutte contre le trafic illicite de migrants et la traite d’êtres humains. Elle appelle également au renforcement des capacités technique et matérielle des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) en charge de la lutte contre la migration et la traite des personnes dans les pays d’origine et de transit.

Moctar Ahameyed