Visite de travail et d’amitié lundi du Président de la République à Ouagadougou : SEM Issoufou Mahamadou présente toutes ses condoléances et la solidarité des peuples du Sahel au peuple burkinabé

28684842_10155564855037326_5659636059655528012_n.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, Président en exercice du G5 Sahel a effectué lundi, 5 mars 2018, une visite de travail et d’amitié de quelques heures à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Cette visite intervient après les attentats terroristes survenus le 2  mars 2018 contre l’Etat-major des armées du Burkina Faso  et l’Ambassade de France.

A son arrivée à l’Aéroport international de Ouagadougou, le Chef de l’Etat a été accueilli à la passerelle de l’avion présidentiel par son homologue burkinabé SEM Roch Marc Christian Kabore, puis salué par les membres du Gouvernement burkinabé et la communauté nigérienne vivant dans ce pays.

Les deux Chefs d’Etat ont ensuite eu un entretien en tête-à-tête au Salon d’honneur de l’aéroport avant d’être rejoints par le Président du Togo, Président en exercice de la CEDEAO, SEM Faure E. Gnassingbé, en visite dans la capitale burkinabé dans le même cadre.

Les trois Chefs d’Etat se sont ensuite rendus au Palais présidentiel où ils ont eu des entretiens et à l’Etat Major des Armées et à l’Ambassade de France où ils ont constaté les dégâts causés par les attaques terroristes.

Avant de quitter Ouagadougou pour Niamey, le Président Issoufou Mahamadou a fait une déclaration à l’aéroport International, devant la presse nationale et internationale.

« Nous venons de visiter l’Etat Major et l’Ambassade de France qui ont été victimes de ce double attentat du 2 mars dernier », a dit le Président de la République.

« Quand nous avons appris la nouvelle de ce double attentat, nous avons été très fortement choqués. Mes collègues des autres pays du G5 Sahel m’ont fait part de leur émotion. Le Burkina Faso est membre du G5 Sahel et la France est un pays allié. Il est tout à fait naturel que nous fassions le déplacement de Ouagadougou pour présenter nos condoléances à mon frère et ami le Président Roch Christian Kaboré, au peuple et au Gouvernement du Burkina Faso, aux familles des personnes décédées et en même temps exprimer notre souhait de prompt rétablissement aux personnes blessées.»

« Dans cette épreuve, nous sommes venus exprimer la solidarité de l’ensemble des peuples du G5 Sahel au peuple du Burkina Faso et profiter de cette occasion pour réaffirmer notre volonté commune de continuer sans relâche, sans répit, le combat contre le terrorisme et le crime organisé».

«Ma conviction, c’est que le terrorisme n’a pas d’avenir dans notre région. Ma conviction, c’est que le terrorisme sera vaincu», a affirmé le Président du G5 Sahel.

«Sa défaite est inscrite dans la nature obsolète, anachronique des valeurs qu’il prétend défendre », a dit SEM Issoufou Mahamadou, ajoutant que « la défaite du terrorisme est également inscrite dans le caractère ignoble, inhumain de ses méthodes de lutte. Donc, nous sommes convaincus qu’ensemble nous vaincrons ce fléau. »

Le Président Issoufou Mahamadou a saisi cette occasion pour « avoir une pensée pour les alliés, qui payent un lourd tribut dans ce combat que nous menons côte-à-côte contre le terrorisme et en particulier, parmi les alliés, la France, dont l'ambassade a été attaquée . »

Le Président en exercice du G5 Sahel a également  affirmé que « les terroristes et leurs complices cherchent à défaire notre alliance. »

« On les entend souvent dire de nos alliés qu’ils sont des forces étrangères. Pour nous, ce ne sont pas des forces étrangères, mais des forces alliées qui combattent pour la même cause que nous », a précisé le Chef de l’Etat.

« Nous ne tomberons pas dans le piège de ces terroristes et de leurs complices qui présentent la contribution apportée par nos alliés comme une présence étrangère dans nos pays. Nous renforcerons donc nos capacités (opérationnelles et de renseignement) avec nos alliés et je suis sûr qu’avec cette mutualisation, nous allons non seulement vaincre le terrorisme sur le plan militaire, mais aussi créer les conditions de développement économique et social de l’ensemble des pays du Sahel.»

« C’est dans cette perspective que nous avons mis en place la Force Conjointe du G5 Sahel qui travaille étroitement avec la Force Barkhane et qui travaille également en collaboration avec la MINUSMA. », a-t-il expliqué.

« C’est également dans cette perspective que le G5 Sahel a conçu un plan d’investissement prioritaire qui a pour objectif le renforcement de la gouvernance dans les pays du G5 Sahel, la réalisation des infrastructures, la résilience des populations et le développement humain surtout dans les zones fragiles qui sont soumises à la violence du terrorisme», a-t-il poursuivi

Le Président Issoufou Mahamadou a enfin présenté toutes ses condoléances et la solidarité de l’ensemble des peuples du Sahel à l’endroit du peuple burkinabé.

Le Président du Burkina Faso a, au nom du peuple burkinabé, du gouvernement et à son nom propre, remercié les Présidents Issoufou Mahamadou et Faure E. Gnassingbé « pour avoir pris de leur temps pour venir  de façon concrète, apporter leur soutien au peuple burkinabé. »

Le Chef de l’Etat était accompagné dans ce déplacement de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République et M. Kalla Moutari, Ministre de la Défense Nationale.

28577309_10155564855027326_3721912765621443591_n.jpg
Moctar Ahameyed