Le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou reçoit le nouveau bureau du Conseil Supérieur de la Communication

DdUhkvQX4AAwqw7.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou a reçu, ce mercredi 16 mai 2018, le nouveau bureau du Conseil Supérieur de la Communication (CSC, organe de régulation des médias nigériens), élu le 4 avril dernier.

A l’issue de l’audience, le Président du CSC, Dr Kabir Sani a expliqué à la presse qu’il s’était agi pour les quatre membres permanents du CSC d’aborder avec le Chef de l’Etat « les questions relatives à la vie des médias tant publics que privés », particulièrement celles "sensibles" comme le respect de l’éthique et la déontologie.

Sur toutes ces questions et au vu des nouvelles dispositions légales, « nous avons garanti au Chef de l’Etat le respect de la loi, mais aussi de l’éthique et de la déontologie », a déclaré Dr Kabir Sani, qui précise que pour ce faire, son Institution, qui dispose des relais dans toutes les régions du pays, entend « multiplier les formations à l’endroit des journalistes ».   

Selon lui, le Président de la République leur a promis tout son soutien nécessaire à l’éclosion d’une presse libre et véritablement indépendante au Niger.

Selon l’article 156 de la Constitution du 25 novembre 2010, le CSC, note-t-on, est une autorité administrative indépendante. Il a pour mission d’assurer et de garantir la liberté et l’indépendance des moyens de communication audiovisuelle, de la presse écrite et électronique dans le respect de la loi. Il est composé de quinze (15) membres, dont quatre (4) permanents et qui composent le bureau : un président, un vice-président et deux rapporteurs.

 

DdUhlzGWAAApaVV.jpg
Moctar Ahameyed