Le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou s'entretient avec le nouveau Secrétaire Exécutif de l'Autorité du Bassin du Niger

IMG-20180517-WA0009.jpg

Le Président de la République, Chef de l'Etat SEM Issoufou Mahamadou a accordé, ce jeudi 17 mai 2018, un entretien au nouveau Secrétaire Exécutif de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN), M. Abderahim Birémé Hamid, nommé le 12 mars dernier. Il est venu se présenter au Chef de l'Etat du Niger, qui abrite le siège de cette Institution commune à neuf pays africains que sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

Accompagné du Ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement du Niger, Pr Issoufou Katambé, le premier responsable administratif de l’ABN a déclaré à la presse, à l’issue de l'audience, avoir également profité pour évoquer avec le Chef de l'Etat les enjeux de l’ABN, notamment les projets en cours d'exécution et ceux futurs.

« Nous avons en même temps recueilli les orientations et les recommandations du Président de la République pour qu’on fasse mieux et pour qu’il y ait une visibilité beaucoup plus importante pour l'ABN », a ajouté M. Hamid, pour qui la situation de dégradation continue du Fleuve Niger, commune à tous les bassins de la sous-région, est due aux effets du changement climatique, mais que des perspectives heureuses s’annoncent pour l’avenir de cette réserve en eau.

L'Autorité du Bassin du Niger (ABN), note-t-on, a remplacé la Commission du Fleuve Niger le 21 novembre 1980. Cette dernière a été créée le 25 novembre 1964 à Niamey. L’ABN a pour mission de promouvoir la coopération entre les pays membres et d’assurer un développement intégré du bassin dans tous les domaines par la mise en valeur de ses ressources notamment sur les plans de l’énergie, de l’hydraulique, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la pisciculture, de la sylviculture, de l’exploitation forestière, des transports et communication et de l’industrie.