Le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou s’entretient avec le Secrétaire permanent du G5 Sahel

IMG-20180504-WA0058.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est entretenu, ce vendredi 4 mai 2018, avec le Secrétaire permanent du Groupe des cinq (5) pays du Sahel (G5 Sahel : Niger, Mali, Burkina Faso, Mauritanie et Tchad), M. Maman Sambo Sidikou, venu lui rendre compte des résultats des missions qu’il lui a confiées en tant que Président en exercice du G5 Sahel, notamment les offensives diplomatiques auprès des partenaires pour qu’ils soutiennent cette organisation.

« Je viens de terminer une longue tournée qui m’a conduit à Moscou, à Washington, à Bruxelles, à Madrid, où j’ai évoqué les perspectives de coopération avec tous ces pays », a précisé Maman Sambo Sidkou, qui dit avoir également fait part au Président de la République des conclusions de la réunion sur la feuille de route du G5 Sahel pour l’année 2018 qui s’est tenue le jeudi 3 mai à Niamey.

Cette réunion, a-t-il indiqué, « a permis de dégager un plan d’actions et surtout de nous appesantir sur la durabilité des actions », précisant qu’il s’agit d’un « plan d’actions pragmatique, réaliste et qui vise surtout à satisfaire des besoins essentiels des zones les plus fragiles ».

Le Secrétaire permanent du G5 Sahel a, en outre, informé le Chef de l’Etat avoir signé, le jeudi 3 mai, un mémorandum d’entente avec le Centre National d’Etude Stratégique et de Sécurité (CNESS) du Niger, « un centre qui se raccordera à d’autres centres et certains organes du G5 Sahel pour que la prospective sur notre région se fasse aussi par nos cadres ».

Enfin, M. Maman Sambo Sidikou a dit avoir reçu les instructions du Président en exercice du G5 Sahel, en particulier sur la mise en œuvre du Programme d’investissement prioritaire du G5 Sahel, qui fera l’objet d’une table ronde à Nouakchott en Mauritanie et dont les préparatifs vont bon train.