Fin de la visite d’amitié et de travail du Président de la République SEM Issoufou Mahamadou à Abuja : Les deux pays ont signé un mémorandum d’entente sur l’exportation du pétrole brut du Niger

thumbnail 2.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a effectué lundi, 23 juillet  et mardi 24 juillet 2018,  à Abuja, au Nigeria,  une visite de travail et d’amitié.

Mardi matin, le Président de la République s’est rendu au Palais Présidentiel où il a été accueilli avec tous les honneurs par son homologue de la République Fédérale du Niger, SEM Muhammadu Buhari.

Les deux Chefs d’Etat ensuite ont co-patronné la signature, par les Ministres en charge du pétrole des deux pays, d’un mémorandum d’entente et l’installation des comités techniques et de pilotage du projet d’exportation du pétrole brut du Niger vers le Nigéria et la construction d’une raffinerie au Nigéria dans une ville non loin de la frontière entre les deux pays.

Cette importante cérémonie, s’est déroulée dans la salle de conférence de la Présidence de la République du Nigeria, en présence notamment des hautes autorités du Nigéria, des membres du Corps Diplomatiques accrédités dans ce pays et des investisseurs et industriels  nigérians et étrangers.

Lors d’un discours à cette occasion, le Chef de l’Etat a affirmé que « la signature de ce mémorandum constitue une étape importante dans la consolidation des bases d’une coopération bilatérale mutuellement bénéfique et dont le potentiel est immense ».

Le Président de la République a rappelé l’engagement qu’il a pris, avec son frère et ami le Président du Nigeria,  « d’élargir et de raffermir davantage nos relations historiques de coopération et d’amitié dans tous les domaines et de reconstruire progressivement ce que le hasard a déconstruit, c’est-à-dire notre unité ».

« En engageant nos pays dans ce projet commun, nous faisons œuvre de pionniers en matière de développement de chaines de valeurs de nos productions locales et en matière de promotion des investissements privés trans-étatiques, apportant ainsi une contribution significative à la vision de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine », a poursuivi SEM Issoufou Mahamadou.

Le Chef de l’Etat a souligné que pour donner « un corps opérationnel » à ce mémorandum, les deux pays ont décidé de mettre en place deux organes chargés de sa mise en œuvre. Il s’agit du Comité de Pilotage qui aura pour mission de veiller à la mise en œuvre des grandes orientations contenues dans ce mémorandum et du Comité Technique qui aura la charge de sa mise en œuvre opérationnelle.

SEM Issoufou Mahamadou a noté avec satisfaction que ces structures ont pris « toute la quintessence et la mesure » de la mission qui leur est confiée.

Le Président de la République a par ailleurs exprimé, toute sa satisfaction de voir dans les toutes prochaines années, « nos deux pays fêter le premier baril de pétrole brut sorti du Niger et exporté vers le Nigeria », se déclarant « rassuré, confiant et optimiste » quant à la réussite de « ce projet commun qui constitue une bonne opportunité. »

Dans un discours, le Président du Nigeria a remercié SEM Issoufou Mahamadou pour avoir porté son choix sur le Nigeria comme partenaire du Niger dans « cette initiative stratégique et mutuellement bénéfique »

Le Nigeria et le Niger ont toujours entretenu « d’excellentes relations » en tant que pays voisins, partageant de longues frontières, s’est réjoui SEM Muhammadu Buhari.

Il a ajouté que son pays considère cette coopération dans le domaine du pétrole avec  le Niger comme « une affaire gagnant-gagnant entre les deux nations », précisant que les deux pays vont se compléter .en ce qui concerne ce domaine.

Le présent projet sera conduit par le secteur privé avec l’appui des deux gouvernements, a dit le Président du Nigeria, se réjouissant que beaucoup d’investisseurs ont d’ores et déjà manifesté leurs intérêts pour ce projet.

En décembre 2018, les deux comités (installés aujourd’hui)  vont présenter aux dirigeants des deux pays une feuille de route permettant de passer à la phase d’exécution du projet, a annoncé le Président Muhammadu Buhari.

Le Nigeria s’engage à poursuivre ce partenariat avec « vigueur et détermination », a-t-il conclu.

A son arrivée lundi soir, 23 juillet 2018, à l’Aéroport International Nnamdi Azikiwe d’Abuja, le Chef de l’Etat a été accueilli avec tous les honneurs, à la passerelle de l’avion par le Ministre nigérian des Affaires Etrangères M. Geoffrey Onyeama, puis salué par plusieurs personnalités nigériennes et nigérianes.

Après l’exécution des hymnes nationaux du Niger et du Nigeria, le Président Issoufou Mahamadou a eu un entretien au Salon d’Honneur de l’aéroport avec le Ministre nigérian des Affaires Etrangères.

Peu après, le Chef de l’Etat a été chaleureusement accueilli par la  communauté nigérienne vivant au Nigéria.

Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement, du Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou, du Ministre du Pétrole, M. Foumakoye Gado et du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou.

Abdourahmane Alilou AP /PRN

Lire l’intégralité du discours prononcé par le Président de la République à l’occasion de la signature de ce mémorandum d’entente entre les deux pays sur l’exportation du pétrole brut du Niger