Intervention du Président Issoufou Mahamadou à l’ouverture mercredi à Niamey du Sommet sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique

NDI.jpg

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi matin, 2 octobre 2019,  dans la salle de conférence de l’Hôtel Radisson Blu de Niamey, la cérémonie officielle d’ouverture du Sommet sur le constitutionalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique.

Cette rencontre est organisée par le National Democratic Institute (NDI), en partenariat avec l’Africa Forum, l‘Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et la Kofi Annan Foundation.

La cérémonie s’est déroulée en présence notamment des anciens Présidents africains ; Goodluck Jonathan (Nigeria), Nicéphore Soglo (Benin), AMOS Sawyer (Liberia), Mahamane Ousmane (Niger) et Catherine Samba-Panza (République Centrafricaine).

Outre ces anciens Chefs d’Etat, les responsables des partis politiques, de la Société Civile et des Médias participent à ce sommet de trois jours. Ils débattront ainsi plusieurs thèmes dont : principes directeurs du constitutionnalisme, de l’Etat de droit et du respect de la limitation des mandats ; faciliter le transfert pacifique du pouvoir présidentiel ;  la vie après le bureau exécutif : nouvelles opportunités pour le leadership continental ; justice et réconciliation-  Priorités potentiellement concurrentes ?

Lire le discours prononcé par le Président Issoufou Mahamadou à l’ouverture de ce Sommet

NDI 2.jpg
Moctar Ahameyed