Le Président Issoufou Mahamadou a reçu jeudi une délégation du Congrès Américain

IMG-20191003-WA0035.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu jeudi en fin d’après-midi, 3 octobre 2019, une délégation du Congrès Américain, conduite par la Représentante Mme Karen Bass.

Lors de cette rencontre, le Chef de l’Etat s’est, dans un mot introductif, réjoui de recevoir « une délégation aussi importante qui vient d’un pays avec lequel le Niger a une vielle amitié ».

« Désormais, cette amitié est scellée dans le sang depuis le 4 octobre 2017, parce que, comme vous le savez, ce jour qui est un triste jour pour nous, neuf de nos soldats (cinq nigériens et 4 américains) ont été assassinés par des terroristes », a dit le Président de la République.

« Depuis ce jour, je peux considérer que notre vieille amitié est scellée dans le sang », a-t-il affirmé.

« Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ce malheureux événement », a-t-il indiqué, avant de demander à l’assistance d’observer une minute de silence à la mémoire de ces soldats tombés et à la mémoire de tous les soldats victimes du terrorisme.

A l’issue de la rencontre, l’Ambassadeur des Etats Unis au Niger, M. Eric P. Whitaker a indiqué devant la presse nationale et internationale que la « réunion fructueuse » a porté sur les priorités du Gouvernement Américain, notamment « le fait que le Niger continue sa marche vers une démocratie stable et responsable, et devient un partenaire de plus en plus apte à faire face aux menaces à la sécurité régionale et promouvoir un développement social et économique global. »

« Nous avons apprécié la volonté du Niger d’être un partenaire efficace et précieux dans la poursuite de nos objectifs communs », a-t-il déclaré.

La Représentante Karen Bass, Chef de Délégation du Congrès Américain, a, pour sa part, affirmé que « les relations entre les Etats Unis et le Niger demeurent très solides et nous travaillons en étroite collaboration. »

« Face à l’insécurité croissante dans la région, nous apprécions l’engagement du Niger dans la lutte contre l’extrémisme violent, comme en témoigne sa participation à la Force Conjointe du G5 Sahel et à la Force opérationnelle multinationale dans le bassin du Lac Tchad », a-t-elle dit.

« Mes collègues et moi sommes heureux d’avoir intégré le Niger dans le programme de notre visite en Afrique », a-t-elle souligné.

Moctar Ahameyed