Lancement officiel des travaux d’aménagement de la Corniche Yantala et des berges du fleuve Niger

corniche.jpg

Le Président de la République, Chef de l’État, SEM Issoufou Mahamadou a procédé, ce jeudi 7 Février 2019 à l’Esplanade du Palais des Congrès, au lancement officiel des travaux d’aménagement de la Corniche Yantala de Niamey et des berges du fleuve Niger.

Ces travaux, qui s’inscrivent dans le cadre du Programme « Niamey Nyala » de modernisation de la capitale, visent à faire de la Corniche une zone d’aménagement concerté conciliant les dimensions environnementales, sociales et économiques, à créer un lien entre la ville de Niamey et le fleuve Niger qui est un élément structurant du tissu urbain, à aménager une voirie sur 3,3 km y compris sa viabilisation (éclairage, assainissement, etc.) et enfin à développer des espaces publics, de commerce et de logement pour une urbanisation adaptée et exemplaire le long de la Corniche.

En procédant au lancement de ces travaux, le Président de la République, Chef de l’État, SEM Issoufou Mahamadou, qui a d’abord rappelé que Niamey a la chance d’être traversée par le fleuve Niger sur 35km, a fait remarqué que la ville lui tourne jusqu'ici le dos. Et c'est pourquoi, a-t-il poursuivi, « nous avons décidé de faire en sorte que le regard de Niamey soit désormais dirigé sur le fleuve ».

Pour cela, a indiqué le Président de la République Issoufou Mahamadou,  « nous allons aménager les berges du fleuve en l’intégrant à l’aménagement urbain de la ville de Niamey », précisant que les travaux d’aménagement de la Corniche Yantala n’est qu'une partie du programme.

Il a ensuite émis les vœux que ce vaste programme d’aménagement des berges du fleuve Niger puisse contribuer « à faire de Niamey une ville et une capitale dont les Nigériens sont fiers ».

Auparavant, le Ministre de l’Équipement Kadi Abdoulaye, assurant l’intérim de celui en charge de l’Urbanisme, avait fait observer que depuis l’accession au pouvoir du Président Issoufou Mahamadou, la ville de Niamey s'est métamorphosée avec la mise en œuvre des nombreux projets d’infrastructures urbaines, notamment la construction des échangeurs, des routes bitumées, l’aménagement des espaces publics, etc.

Quant au président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey et Commissaire au Programme « Niamey Nyala », M. Mouctar Mamoudou, après avoir évoqué la faible urbanisation de la ville de Niamey en dépit de sa démographie galopante, a fait observer que cette ville « manquait jadis des services essentiels » que sont les routes, les services d’assainissement, les espaces publics aménagés, l’éclairage public, etc.

Mais aujourd'hui, a-t-il dit, « la population de Niamey, à son grand bonheur, tend à oublier cette vie dans les gouffres grâce au Programme Niamey Nyala, initié et conduit par les soins du Président de la République Issoufou Mahamadou », se réjouissant du fait que le Chef de l’État a plus que de l’ambition, il a la conviction que « Niamey doit être une vraie ville et elle l’est aujourd'hui ».

Selon lui, le Programme Niamey Nyala, en tant que vision de renaissance urbaine pragmatique adossée à un schéma d'aménagement multidimensionnel, a su valoriser les atouts et opportunités de développement dont dispose notre chère capitale, tout en apportant une réponse aux préoccupations qui assaillent ses habitants.

Notons à la suite du Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, que le lancement de ces travaux fait suite à ceux déjà réalisés dans la capitale dont, entre autres, la construction de 3 échangeurs, du boulevard Tanimoune, de l’Hôpital Général de Référence, de l’Hôtel Présidentiel Radisson Blu, la rénovation et la modernisation de l’Aéroport International Diori Hamani, la construction du Centre International de Conférences Mahatma Gandhi, etc.

IM.jpg
Moctar Ahameyed