Le Président de la République s’est entretenu mardi avec le PCA et le DG de l’ASECNA

D5ahASoW0AERtov.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est entretenu mardi, 30 avril 2019,  avec  le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’ASECNA M. Jean François Desmazieres et le Directeur Général (DG) de cette Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar,   M. Mohamed Moussa.

« Nous sommes au Niger pour poser des actes extrêmement importants depuis ce matin.  Comme vous le savez, l’Aéroport de Niamey est en pleine transformation. Cet aéroport, qui était géré par l’ASECNA jusqu’ici, va désormais connaitre une évolution supplémentaire. Sa gestion (commerciale) sera confiée à de vrais professionnels de gestion commerciale des aéroports. C’est l’accord le plus important que nous avons signé ce matin à savoir le transfert de cette gestion à ce nouvel opérateur», a dit M. Mohamed Moussa à l’issue de cet entretien.

« Nous avons également signé un certain nombre de documents très importants en ce qui concerne le personnel et le patrimoine, que l’Etat du Niger a jusqu’ici confiés à l’ASECNA », a-t-il ajouté.

« C’est un progrès pour le Niger de passer d’une gestion ordinaire de type administratif à une gestion professionnelle de ses plateformes », a affirmé le DG de l’ASECNA.

« Le Niger a enregistré un très grand succès cette année avec l’inscription de l’Aéroport de Zinder aux activités communautaires. Nous venons de rendre compte à SEM le Président de la République  sur l’avancement de ce dossier important », a indiqué M. Mohamed Moussa.

« Le Niger a encore plus d’ambitions et le Président de la République nous a fait part de sa volonté d’aller plus loin dans la gestion non seulement des espaces aériens mais aussi des autres plateformes de l’intérieur du pays », a-t-il souligné.

« Dans le cadre de ce transfert de gestion, tout s’est passé dans des conditions extrêmement intéressantes pour les parties. Des perspectives économiques de l’Aéroport de Niamey vont être radicalement changées, par rapport à ce que nous connaissons jusqu’ici », a encore affirmé le DG de l’ASECNA.

 

 

 

Moctar Ahameyed