Le Président de la République s’est rendu jeudi au chevet des soldats blessés lors d’une attaque terroriste près de la frontière malienne

D6wTAldWwAAs_ZO.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est rendu jeudi en fin d’après-midi, 16 mai 2019, à l’Hôpital de Référence de Niamey, au chevet des soldats blessés lors d’une attaque terroriste près de la frontière malienne.

Après avoir visité les blessés au service traumatologie, pour s’enquérir de leur état de santé et leur souhaiter un prompt rétablissement, le Président Issoufou Mahamadou a fait, devant la presse,  la déclaration suivante :

« Le mardi 14 mai, des soldats de nos forces armées sont tombés dans une embuscade. Ils se sont vaillamment battus. Certains d’entre eux sont tombés sur le champ d’honneur. D’autres sont blessés.

Je voudrais ici exprimer mes sincères condoléances aux familles de nos soldats disparus. Je prie Dieu que les bienfaits de ce mois béni de ramadan les accompagnent.

J’exprime également mes souhaits de prompt rétablissement pour les blessés que nous venons de visiter.

Je voudrais réaffirmer notre détermination, notre volonté de protéger toute l’étendue de notre territoire, d’assurer la sécurité des personnes et des biens.

Tôt ou tard, c’est ma conviction, plaise à Dieu, ces forces du mal, qui sèment la mort, seront vaincues. Elles l’ont déjà été en Irak. Elles l’ont été en Syrie. Elles le seront dans le bassin du Lac Tchad et dans le Sahel, Incha Allah.

Je voudrais pour terminer demander à tous les nigériens d’accompagner de leurs prières, nos forces de défense et de sécurité dans l’accomplissement de leur mission de défense, de la sécurité de notre territoire. »

Suite à cette attaque,  le gouvernement a décrété un deuil national de trois jours à compter de jeudi.

D6wTAlWWsAAHxVs.jpg
Moctar Ahameyed