Le renforcement de la coopération bilatérale, la sécurité, la migration et le développement au centre d’une conférence de presse animée par le Président de la République et la Chancelière Allemande

D5lpOrSWkAAAh0_.jpg

La Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, SE Madame Angela Merkel, en visite d’amitié et de travail de 24 h au Niger,  et le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou ont animé jeudi soir, 2 mai 2019, au Palais de la Présidence, une conférence de presse, après un entretien en tête-à-tête.

Le Président de la République et la Chancelière ont évoqué plusieurs questions ayant trait notamment au renforcement de la coopération bilatérale, la sécurité, le développement et la migration.

Le Président  Issoufou Mahamadou s’est réjoui d’accueillir la Chancelière au Niger, une grande amie du Niger, qui visite notre pays pour la deuxième fois, après sa visite en octobre 2016.

Cette visite témoigne de l’excellence des relations entre le Niger et l’Allemagne, notamment la coopération dans les domaines de la sécurité et du développement, a souligné le Chef de l’Etat.

Cette coopération porte également sur la problématique du développement dans les pays du G5 Sahel qui ambitionnent de faire du Sahel un espace intégré de développement et de sécurité.

L’Allemagne intervient dans notre pays en matière de développement économique et social, notamment dans les secteurs prioritaires comme ceux de la décentralisation, de la bonne gouvernance, de l’éducation, du transport, de l’hydraulique, de l’agriculture et de l’élevage.

SEM Issoufou Mahamadou a  souhaité l’élargissement de cette collaboration surtout en ce qui concerne  l’électrification rurale pour l’accès à l’énergie, à l’électricité, et le secteur privé, pour qu’il y ait plus d’investissements dans ce domaine.

« Le Niger a une économie vraiment dynamique, une économie qui a enregistré ces huit (8) dernières années un taux de croissance annuel moyen de 6% et  pour laquelle les perspectives de croissance sont d’environ 7% pour les cinq prochains années. Nous souhaitons davantage d’investissements privés allemands, surtout que le Niger est en train de créer les meilleures conditions possibles pour améliorer le climat des affaires», a dit le Président de la République.

Le Niger est très attaché au renforcement des relations avec l’Allemagne. La coopération entre le Niger et l’Allemagne a un bel avenir devant elle, a-t-il affirmé.

SEM Issoufou Mahamadou a renouvelé ses remerciements à SE Madame Angela Merkel pour le soutien multiforme non seulement au Niger mais au pays du Sahel.

S’agissant de la migration, le Président a dit qu’il faut offrir aux populations d’autres alternatives, d’autres possibilités à travers des projets financés par l’Allemagne notamment dans la région d’Agadez. Notant que  l’Allemagne à elle seule ne peut pas faire face à tous ces problèmes, le Chef de l’Etat a demandé à ce que d’autres pays européens participent à ces projets.

Convaincu que pour mettre fin à la migration, il faut s’attaquer aux causes profondes de la migration notamment la pauvreté, le Président de la République a dit : « il est important que l’Europe mette assez rapidement en œuvre ce plan d’investissement extérieur et nous comptons sur la chancelière allemande pour que ce financement prévu au niveau de ce plan puisse parvenir aux pays d’origine des migrants et au pays de transit des migrants ».

Le Président a clairement expliqué que le Niger a mis en place des mesures concrètes qui ont permis de réduire les flux des migrants qui passent par le Niger.

Avec ces dispositions qui sont prises, le flux a considérablement diminué. « Aujourd’hui, nous sommes autour de cinq mille à dix mille migrants par an, donc on a divisé le flux de migrants par pratiquement dix grâce à ces efforts», a noté SEM Issoufou Mahamadou.

D5mBUHKW0AAkCXO.jpg
Moctar Ahameyed