Le Président de la République a effectué jeudi une visite de travail et d’amitié à Lomé: Le Niger et le Togo décident de relancer la Commission Mixte de Coopération

D-Ejz2fXoAEOeYP.jpg

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a effectué jeudi, 27 juin 2019, une visite de travail et d’amitié de quelques heures à Lomé, au Togo.

SEM Issoufou Mahamadou a été accueilli à son arrivée à l’Aéroport International de Lomé, à la passerelle de l’avion présidentiel, par le Président de la République Togolaise SEM Faure Essozimna Gnassingbé.

Après avoir été salué par les officiels togolais et la communauté nigérienne vivant dans ce pays, le Président de la République a eu un long entretien en tête-à-tête avec son homologue togolais axé sur la relance et le renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Faisant le point de cette visite à la presse nationale, le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Kalla Ankouraou a indiqué que la coopération bilatérale a été l’un des sujets majeurs de cette visite. « Nous avons convenu de relancer la Commission Mixte de Coopération mise en place en 1979 », a dit M. Kalla Ankouraou.

« Il y a beaucoup de secteurs dans lesquels le Niger et le Togo coopèrent et nous avons décidé de tenir très prochainement une réunion de la Commission Mixte Nigéro-Togolaise pour relancer la coopération entre nos deux pays », a-t-il ajouté.

Auparavant le Ministre a souligné que depuis un mois, le Président Issoufou Mahamadou rencontre ses pairs des pays membres de l’UEMOA et de la CEDEAO. Il y a trois semaines, le Chef de l’Etat était à Abidjan, en Côte d’Ivoire, dans le même cadre, a-t-il rappelé.

Il est important qu’il y ait ces échanges pour discuter des questions bilatérales, a-t-il précisé, notant que toutes les Commissions de Coopération bilatérale sont en veilleuse depuis des décennies.

Le Président Issoufou Mahamadou a pensé qu’avec la situation qui prévaut dans notre sous-région, en particulier la situation sécuritaire, les questions de développement et les défis multiples à relever, il était bon qu’il y ait des occasions pour discuter des questions bilatérales avec ses pairs, a-t-il expliqué.

C’est pourquoi, après Abidjan, le Président de la République a tenu à faire le déplacement de Lomé. Compte tenu du contexte politique actuel, il n’est pas étonnant que ces échanges-là puissent se multiplier, a-t-il ajouté.

A la veille de deux sommets importants pour la région (Sommet de la CEDEAO à Abuja et Sommet de l’Union Africaine à Niamey), il est bon de se rencontrer, de se concerter, de faire en sorte que ces sommets-là se passent très bien, de bien cerner les défis majeurs qui vont essentiellement constituer l’ordre du jour de ces rencontres, a affirmé M. Kalla Ankouraou.

Les Présidents Issoufou Mahamadou et Faure Gnassingbé ont échangé sur la situation sécuritaire, notamment les dernières attaques terroristes dans la sous-région, a-t-il poursuivi.

Ce genre de rencontre permettra aux dirigeants de la sous-région de voir comment redoubler de vigilance et d’efforts afin de contenir les assauts des terroristes.

A l’issue de l’entretien, le Président togolais a raccompagné SEM Issoufou Mahamadou jusqu’çà la passerelle de l’avion.

Le Chef de l’Etat était accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République et M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur.

Moctar Ahameyed