Le Président Issoufou Mahamadou a reçu jeudi la Cheffe de la diplomatie européenne

DSC_0373.JPG

Le Président de la République, Chef de l'État, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu jeudi, 11 juillet 2019, la Haute Représentante de l'Union Européenne pour les Affaires Étrangères et la Politique de Sécurité, Mme Federica Mogherini.

La Cheffe de la diplomatie européenne a indiqué  avoir eu  « une excellente rencontre » avec le Président de la République, au cours de cette visite, la deuxième du genre au Niger.

« Au début de mon mandat, il y a quatre ans, le Niger était le premier pays africain que j’avais visité, lors de ma première sortie en Afrique », a-t-elle souligné.

« Je suis donc revenu au Niger, avant la fin de mon mandat, pour constater le travail exemplaire  accompli par l’Union Européenne et le Niger dans tous les domaines au cours de ces cinq dernières années », a affirmé Mme Mogherini.

« Nous avons travaillé de façon exemplaire dans les domaines de la sécurité et du développement. L’Union Européenne soutient le travail du Niger, au plan bilatéral, dans le contexte du G5 Sahel », a-t-elle ajouté.

L’union continuera à travailler ensemble  avec le Niger qui préside la CEDEAO et qui a obtenu le poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, a-t-elle poursuivi.

« Nous avons aussi beaucoup travaillé sur la question de la migration à propos de laquelle nous avons construit un partenariat utile avec l’OIM et les agences des Nations Unies », a-t-elle souligné.

« Nous avons discuté avec le Président de la République et le gouvernement des actions ciblées  en soutien à la sécurité et aux projets de développement notamment dans les zones fragiles », a-t-elle indiqué, notant que l’Union Européenne est prête à faire davantage dans un esprit de partenariat.

« J’ai trouvé au Niger des autorités et un peuple toujours prêts à travailler de façon ouverte et efficace », s’est-elle réjouie.

Et Mme Mogherini de poursuivre : « Nous avons entre l’Union Européenne et le Niger une  coopération constante, une amitié profonde et la compréhension que nous sommes du même côté. »

« Nous travaillons main dans la main avec le Niger et je suis sûre que nous arriverons à faire face aux difficultés que nous partageons », a-t-elle conclu.

 

Moctar Ahameyed