Le Président Issoufou Mahamadou a reçu jeudi le Président de la Commission de la CEDEAO

D-p7U-wXUAAGAV1.jpg

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, Président en exercice de la CEDEAO, a reçu jeudi en fin d’après-midi, 4 juillet 2019, le Président de la Commission de cette organisation régionale, M. Jean-Claude Kassi Brou.

Le président de la Commission de la CEDEAO a remercié le Chef de l’Etat pour l’accueil « très chaleureux que toutes les délégations ont reçu depuis hier (mercredi)  à l’occasion des grandes rencontres qui vont avoir lieu à Niamey, qui est actuellement  « la capitale du continent africain».

« Mais j’ai d’abord voulu féliciter le Président Issoufou pour la décision que ses pairs ont prise de le porter à la tête de la CEDEAO. C’est une marque de confiance et nous avons indiqué au Président que nous allons œuvrer à faire en sorte que sa mission soit un succès. Nous allons soutenir au niveau de la Commission pour qu’il puisse réussir son mandat », a affirmé M. Jean-Claude Kassi Brou.

« Nous avons vraiment été très heureux de cette nomination, à l’unanimité,  a  la tête de la CEDEAO, avec un fort soutien de l’ensemble des Chefs d’Etat », a-t-il souligné.

Deux grandes réunions vont se tenir à Niamey dans les prochains jours, dont le lancement de la ZLECAf (Zone de Libre Echange Continentale Africaine), un évènement extrêmement important puisque c’est la plus grande zone de libre échange dans le monde, a-t-il dit

« Nous en sommes très heureux et très fiers parce que le Président Issoufou a contribué activement, en tant que Champion pour ce projet de deux ans environ. Dans un laps de temps, en quelques mois seulement, il a pu faire accélérer le processus et on a atteint les 22 ratifications permettant de lancer la ZLECAf dans quelques heures à Niamey. », a ajouté le Président de la Commission de la CEDEAO.

C’est vraiment tout  à l’honneur du Président de la République et du Niger, s’est-il réjoui.

‘’Nous avons également la première réunion de coordination entre la Commission de l’Union Africaine(UA) et les Communautés Economiques Régionales qui va se tenir à Niamey », a-t-il ajouté, précisant que « cette réunion est très attendue et va nous permettre de jeter les  bases de la nouvelle organisation que nous mettrons en place »

« Nous avons également évoqué un sujet que la CEDEAO soutient fortement, c’est le mariage des enfants et la scolarisation des jeunes filles », a-t-il indiqué.

D-p7U_DX4AEy0zw.jpg
Moctar Ahameyed