Allocution de colture de SEM Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger, à la cloture de la 4ème conférence des Chefs d’Etat du groupe des cinq Etats du sahel

img_4401.jpg

Excellences Messieurs les Chefs d'Etat et de Gouvernement,
Mesdames, Messieurs,

Nous sommes à la fin de notre quatrième Conférence des Chefs d’Etat du Groupe des cinq pays du Sahel. Notre rencontre s’est déroulée dans une ambiance de fraternité, d’amitié et de solidarité digne des grandes retrouvailles familiales.

Nous avons, par les décisions que nous venons de prendre, conforter la dynamique irréversible que nous avons imprimée de faire de notre région du Sahel un espace stable et prospère, débarrassé des affres du terrorisme et de la criminalité.

A cet égard, je voudrais, chers collègues, vous remercier chaleureusement pour vos contributions respectives qui ont permis de franchir une nouvelle étape décisive dans notre combat quotidien pour le développement, la paix et la sécurité.

Je tiens également à vous exprimer mes sincères remerciements pour la confiance que vous venez  ainsi de manifester à  l’endroit du Niger en lui confiant la présidence en exercice de notre organisation.

En ce moment de passation de témoin, je tiens à renouveler mes félicitations à mon prédécesseur, mon frère et ami Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali, pour le remarquable travail accompli à la tête de notre organisation.

Je voudrais vous assurer de ma  ferme détermination à travailler avec abnégation dans la poursuite des objectifs que nous nous sommes fixés. Avec le même élan, j’entretiendrai le ‘’momentum’’ de Nouakchott issu de notre réunion fondatrice du 19 décembre 2014. Je consoliderai les acquis obtenus et je poursuivrai la mise en œuvre des recommandations pertinentes de notre conférence.

Je ne doute pas que je bénéficierai de votre disponibilité habituelle  pour conduire à terme l’exaltante mission que vous venez de me confier.

Excellences Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,
Mesdames et Messieurs

Apres les échanges approfondis que nous avons eus sur les différents dossiers soumis à notre attention, nous sommes parvenus à des conclusions consensuelles qui couvrent les domaines  de la sécurité, de la gouvernance et du développement, de la promotion de la jeunesse, de l’autonomisation de la femme et de l’accroissement de la résilience ; des questions si essentielles pour nos populations. 

S’agissant de la sécurité, je m’emploierai avec détermination et engagement à intensifier les efforts pour rendre opérationnels l’ensemble des fuseaux de la Force Conjointe à travers notamment leur dotation en équipements. Pour ce faire, il est plus que jamais indispensable d’en mobiliser urgemment le financement complémentaire. C’est le lieu de renouveler nos remerciements aux pays amis et aux partenaires dont les participations financières ont déjà été annoncées.

Le G5 Sahel, faut-il le rappeler, c’est le nexus sécurité et développement dans les actions. Les importantes décisions prises pour rendre pleinement opérationnelle notre force conjointe sont aujourd’hui un signal fort de notre détermination pour le combat contre le terrorisme et la criminalité dans notre espace commun du G5 Sahel. En effet, la création du Comité de soutien à la force Conjointe, du Comité de contrôle du G5 Sahel ainsi que celle du Fonds Fiduciaire pour la Force Conjointe sont autant de décisions importantes et avancées décisives qui permettront d’accélérer l’opérationnalisation de cette force et d’assurer une bonne gouvernance dans la gestion des ressources qui lui seront allouées.

Les projets d’infrastructures structurants du Programme d’Investissements Prioritaires du G5 Sahel(PIP) confirment l’engagement et la détermination de nos pays respectifs à donner un coup de d’accélérateur à notre processus d’intégration sous régionale dans la perspective du développement durable. Il me plait de souligner toute l’importance que nous attachons à ce programme dont la mise en œuvre contribuera à la création des conditions d’une croissance forte que nous voulons également durable et inclusive.

Excellences Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,
Mesdames et Messieurs,

La liaison entre sécurité, gouvernance et développement est désormais bien établie. S’agissant de la gouvernance et du développement, nous saluons la mise en place de l’Alliance avec le Sahel qui a déjà pris des engagements sur les secteurs clés qui correspondent à des priorités par nos Etats. Il s’agit des secteurs relatifs à la décentralisation et services de base, à l’énergie et au climat, au développement rural, à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, aux infrastructures de transport et communication, à la gouvernance, à l’éducation, à la formation et aux emplois.

Je tiens à ce niveau à remercier une fois de plus les initiateurs de cette Alliance avec le Sahel, à savoir, l’Union Européenne, la France, la République Fédérale d’Allemagne, la Banque Africaine que Développement (BAD), la Banque mondiale, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ainsi que tous ceux qui s’y rallieront bientôt.

Dans la même perspective, notre Sommet se réjouit et encourage l’initiative conjointe des Nations Unies, de l’Union Africaine et de l’Union Européenne d’organiser le 23 février 2018 à Bruxelles, la Conférence Internationale sur la Sécurité et le Développement au Sahel. Le G5 Sahel, place beaucoup d’espoir à la réussite de cette importante rencontre qui permettra d’assurer la totalité du financement de la force conjointe et des programmes prioritaires de développement du G5 Sahel. Le processus de préparation cette table ronde sera naturellement une de nos priorités.

Nous fondons également un grand espoir sur le sommet G5 Sahel-Arabie Saoudite et je voudrais, dès à présent, lancer un appel pressant aux pays amis  particulièrement ceux du golfe pour leur participation effective à cette importante rencontre.

Excellences Messieurs les Chefs d’Etat
Mesdames et Messieurs,

Sur toutes les questions que je viens d’évoquer, une feuille de route sera élaborée afin d’optimiser leur mise  en œuvre dans les délais requis. Sachez que je mesure la gravité de cette mission tant elle implique la vie de nos paisibles populations et je sais pouvoir compter sur le soutien, la détermination et l’appui conséquent de tous pour l’accomplissement de cette noble mission.

Nous sommes sur la bonne voie. Nous nous  devons de redoubler d’efforts, de maintenir la confiance et la solidarité qui ont toujours prévalu entre nos Etats et nos peuples. Notre 4eme conférence est une belle réussite. Cette réussite nous la devons particulièrement au Secrétaire Exécutif de notre organisation, MR Najim Elhadj Mohamed au comité national d'organisation et à toutes les personnes qui y ont contribué, à un titre ou à un autre.

En vous souhaitant un bon retour dans vos pays et foyers respectifs, je déclare close, la quatrième Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement du G 5 Sahel.

Je vous remercie.

 

Moctar Ahameyed