Le Niger condamne fermement la situation en Palestine

DSC_0759.JPG

Dans un message envoyé ce jeudi 17 mai 2018 au Président de l’Etat de Palestine SEM Mahmoud Abbas, le Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou, après avoir fait constater que « depuis le 14 mai 2018, le peuple palestinien, qui réclame ses droits légitimes et inaliénables, est victime d’exactions inouïes de la part de la puissance occupante, qui a banalisé le massacre de populations civiles, qu’elle utilise comme instrument de dissuasion au vu et au su de la communauté internationale », a déclaré que « cette attitude de transgression permanente des principes du droit international, des résolutions pertinentes des Nations Unies, de l’Union Africaine, de la Ligue Arabe et de rejet systématique des initiatives bienveillantes d’acteurs étatiques ou d’organismes les plus crédibles de la scène internationale est insupportable ».

Aussi, poursuit le message, « le Niger condamne fermement l’usage disproportionné de la force et les massacres du peuple martyr de Gaza, que tous les observateurs considèrent comme la plus grande prison à ciel ouvert du monde ».

Et après avoir exprimé la solidarité du Niger au peuple palestinien devant cette dure épreuve, le Président de la République SEM l’a également rassuré de ce que « nous nous mobiliserons au sein des instances pertinentes pour la promotion d’une paix juste et durable, qui préserve les droits de tous les acteurs du proche orient ».

Enfin et selon toujours le Président Issoufou Mahamadou, « à un moment où la communauté des nations s’attèle à la construction d’un monde qui promeut le respect de la vie humaine, cette situation appelle à un sursaut de la part de la communauté internationale, en particulier du Conseil de sécurité des Nations Unies, pour une solidarité active à l’endroit du peuple palestinien, dont la souffrance nous rappelle les périodes les plus sombres de l’histoire de l’humanité ».

 

Moctar Ahameyed