Le programme de Renaissance


Le programme de Renaissance acte 2 vise à promouvoir les valeurs telles que : l’état de droit, la liberté, la justice, l’égalité, le travail, la solidarité et l’ordre. Il met l’accent sur la préservation et la consolidation des acquis de la renaissance en vue du développement du pays.

Le programme de renaissance acte 2 est articulé autour de 8 axes. Pour chacun d’eux, un bilan 2011-2015 de mise en œuvre du premier programme a été présenté, suivi des perspectives 2016-2021. Les axes du programme de renaissance 2 sont les suivants :

 

 
DSC_0033.JPG

1. Promouvoir la renaissance culturelle : La Renaissance culturelle renvoie aux notions de changement des mentalités, d’émergence d’un modèle de citoyen responsable. Elle renvoie également à la modernisation administrative, politique, sociale et économique.  L’objectif visé est de construire une société juste, prospère et solidaire.

 
DSC_3864....jpg

2. Poursuivre la consolidation des institutions démocratiques : l’objectif de cet axe est la poursuite du renforcement des institutions démocratiques à tous les niveaux. Cet axe renferme les domaines suivant de la justice et droits humains, la diplomatie, la gouvernance politique et administrative et la gouvernance locale.

 
IMG_2627.JPG

3. Assurer la sécurité des personnes et des biens : les objectifs poursuivis à travers cet axe consistent à (i) la redéfinition et la mise en œuvre d’une politique de sécurité nationale tenant compte des dimensions politiques, économiques et militaires, (ii) la consolidation de l’autorité de l’Etat à tous les niveaux, la poursuite et le renforcement de la coopération sécuritaire avec les pays voisins.

 
IMG_4017 (2).JPG

4. Garantir l’accès à l’eau pour tous : l’objectif visé est de « garantir l’accès de tous à des services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ». Cet axe couvre les domaines de l’hydraulique villageoise, de l’hydraulique urbaine et de l’assainissement.

 
10614222_372937959522442_3749470027045202999_n.jpg

5. Assurer la sécurité alimentaire à travers l’I3N : l’objectif est « la faim zéro » au Niger à travers la mise en œuvre de l’initiative 3N, notamment par l’accroissement et la diversification des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques, l’accroissement des productions sous-irrigation et des cultures de décrue, et l’amélioration de l’état nutritionnel des nigériens. L’axe couvre les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement.

 
26165932_1178576285613159_7815587657605796863_n.jpg

6. Développer les infrastructures de communication et énergétiques. Il s’agit de réaliser un vaste programme de renforcement, de diversification et de modernisation des infrastructures de transport, de communication et de l’énergie pour satisfaire les besoins de l’économie et améliorer les conditions de vie des populations. Des grands investissements sont à réaliser dans le domaine des routes, les chemins de fer, les pistes rurales et l’électricité. Cet axe couvre également la promotion du développement économique, notamment les domaines des mines, des transports, de la promotion du secteur privé, du tourisme et de l’artisanat.

 
IMG_1204.JPG

7. Développer les secteurs sociaux : éducation et santé. Partant du constat selon lequel les questions de population sont fortement corrélées aux questions de développement, de santé d’éducation, de l’emploi, du milieu environnemental, des investissements seront réalisés pour garantir une éducation inclusive et équitable, relever les défis d’amélioration de l’état de santé des populations. cet axe vise également la maitrise des flux migratoires et les problématiques de la jeunesse, du sport, de la culture, des arts et loisirs. 

 
dsc_0132.jpg

8. Promouvoir l’emploi des jeunes. La mise en œuvre efficace du programme de renaissance dans tous les autres axes favorisera la création d’emplois, notamment par le secteur privé.